au cinema habilee en fille

au cinema habilee en fille
Hier, je me suis en tete de m’acheter une jupe, je vais au Village des Valeurs et me promene. J’apercois une belle jupe courte rouge, la prend, l’achete. Arrivé chez moi, je prends la douche me lave bien partout, partout, surtout mon interieur. Je me prépare, mon plug en place, je mets mon string rouge, mes bas aux dessus des genoux, ma jupe, mon top rouge et noir. Je mets mon pantalon de jogging et mon t-shirt blanc et me dirige vers le cinéma l’Amour. Je rentre paie et vais pisser a la toilette des femmes. J’enleve mon pantalon et mon t-shirt, je me regarde dans la glace en me disant que je vais me faire manger tout rond. je laisse mon linge dans un coin et me dirige vers la salle. J’ouvre bien grand la porte et laisse le temps a la lumiere pour montrer a tout le monde qu’une salope s’offre a qui veut. Je descends l’allée coté gauche passe devant la salle et remonte par la droite tres lentement. Je sens bien qu’on me regarde, me déshabille des yeux.

J’arrive vers le fond de la salle, m’acotte sur le mur. Sur l’écran, une blonde est en train de se faire défoncer le cul par une queue énorme, je bande, je bande a voir cette belle salope et de voir une belle grosse queue. Je suis concentré a l’image, je ne me rends pas compte qu’un homme est pret de moi. Une main frole mes fesses, je sursaute un peu, un autre homme se place de l’autre coté, mon cul est massé par deux hommes. Les deux autres mains se glissent sur ma jupe, sur ma queue, qui bande fort. Je glisse mes mains sur leurs queues, une petite, mais l’autre de dimension respectable. Je pousse l’audace a me pencher, me tenir sur les dossiers. L’homme avec la bonne queue se colle derriere moi, baisse mon string, se met a genoux et commence a me bouffer le cul. Il colle un doigt a mon entrée et pousse, je pousse de petits de pute. De ma petite poche de ma jupe, je sors une capote et lui dit qu’il peut me baiser, s’il veut. Oh boy, pas besoin de lui dire deux fois, il se met la capote, se crache sur la queue, il colle son gland a mon trou et d’un coup, il pousse. La je pousse un grand cri qu’une main étouffe. Il me pilonne sans faire attention a moi. J’ai des larmes qui coulent sur mes joues, il n’arrete pas. L’autre homme me masturbe, mais je ne bande plus, tellement j’ai mal. Lentement, je sens la douleur disparaitre. Il continue a me baiser, c’est une bete de sexe. Le plaisir apparait doucement. Je ne sais pas combien dure la sodomie. Je commence a bander, la je prends vraiment plaisir. Je me releve un peu pour que l’autre homme puisse me sucer, je suis aux septiemes ciels. Je finis par jouir, il avale tout ma purée. Mon enculeur finit aussi par jouir, il se retire, je lui leche la bite. Ils me laisse comme cela, la jupe relevée, le string aux genoux. Je m’assieds comme cela a la derniere rangée et je sais ce que cela veut dire, que je suis prete a sucer une queue. Quelques minutes, une bite d’une bonne dimension apparait a mon coté droit du visage, je me tourne, le gland se colle a ma bouche, j’ouvre. Je me tourne encore, me mets a genoux sur le siege pour etre en face de cette colonne de chair et la glisse le plus loin possible, d’une main je caresse ses couilles, ma langue tourne autour du gland. Je suce cette belle queue, alors que je sens une queue se coller a ma rondelle. Sans sursauter je sors une autre capote et la tends a je ne sais qui. La je sais que son pieux va rentrer sans me faire mal, comme de fait. Je sens la bite se glisser en moi sans probleme. Il me pilonne,

– bonne pute, sois sage et tu auras du plaisir

Je n’ai pas l’intention de faire autrement. Je suce encore plus fort mon homme, l’autre m’offre de petites tapes sur le cul, on me pince les mamelons. Je sens la queue sucée se gonfler, il va exploser, il m’agrippe la tete, sa seve coule, plusieurs jets, j’avale le tout. Mon enculeur finit aussi par jouir, il se retire, je m’assieds, enleve la capote et vient tout nettoyer, il me quitte. Je reste la assis, je regarde le film, une petite fille toute menue est en train de sucer une énorme queue, toute une matraque, elle va se faire défoncer le cul avec un engin pareil. Je la laisse avec sa bite de cheval pour me lever ajuster mes vetements pour aller aux toilettes pour me rhabiller.

Bir cevap yazın

E-posta hesabınız yayımlanmayacak. Gerekli alanlar * ile işaretlenmişlerdir