Manon en Enfer 25

Ass

DEFONCEE PAR UN BLACK

—————————————-

Ce matin là Manon a rendez vous à neuf heures avec Bernard le directeur commercial dans la chambre d’hôtel habituelle.

Elle est surprise car il est accompagné d’un homme jeune aux cheveux crépus, de bonne corpulence et de type Africain.

– Issa je te présente celle qu’on appelle “la putain” et qui sert de cadeau ou d’appât pour nos clients ou les commerciaux des entreprises que l’on démarche –

L’air étonné le black regarde Manon mais ne répond pas.

– elle accepte tout. C’est une dévoreuse de bites insatiable qui aime aussi être rudoyée et maltraitée –

Issa répond avec un accent qui surprend la putain mais qui confirme que cela ne fait pas longtemps qu’il a débarqué en France.

– c’est rare une femme comme ça monsieur Bernard –

Le directeur commercial s’adresse à Manon.

– Issa est employé au nettoyage chez nous, c’est un sans papiers. Je l’ai amené car il a une caractéristique intéressante qui va t’intéresser j’en suis sur –

– je vous crois monsieur, vous savez ce qui est bon pour moi.

– tu vois la putain quand tu veux tu admets que ce qu’on a fait de toi est justifié –

– oui monsieur! j’admets volontiers que vous avez raison, j’ai bien un tempérament de putain, vous avez tout de suite compris ma vraie nature et en m’obligeant à me prostituer vous m’avez ouvert les yeux. Je sais maintenant qu’il y a longtemps que j’aurais du en faire mon métier car c’est ce que je sais faire de mieux –

Bernard sourit, il jubile en entendant ce que Manon dit.

– tu as enfin réfléchi et ouvert les yeux. Heureusement que tu ne te sois pas décidée de faire le trottoir avant car c’est mieux que ce soit nous qui profitions de tes talents de prostituée –

– oui monsieur! je sais que c’est bien pour vous et votre société J’espère que monsieur le DRH et vous même êtes satisfaits de mes prestations sexuelles, je fais le maximum pour le plaisir de vos clients, de vos amis ou de personnes de votre famille –

– ça peut aller, personne ne se plaint –

Deux sacs sont posés dans un coin de la chambre, Bernard en ouvre un et en sort trois appareils photos.

– bon passons aux choses sérieuses. La putain pendant que tu es encore habillée et que tu as la tenue parfaite de prostituée, mets toi devant le lit et reste debout –

Manon obéit, Bernard la prend en photo de face et un peu tournée sur le côté.

Elle est photographiée se déshabillant puis nue debout, assise au bord du lit ou sur une chaise, ensuite c’est à genoux ou couchée et tout ça dans différentes positions. Jambes allongées, écartées ou repliées. Ouvrant son sexe avec ses mains ou se cambrant.

Bernard ne lésine pas avec ses appareils, les clichés sont nombreux.

– maintenant Issa c’est à toi de jouer. Déshabilles toi et fait ce que je te dis. Si je suis satisfait tu auras droit de sauter notre putain –

– autant de fois que je veux –

– oui! c’est ce que je t’ai promis et je sais par tes collègues que tu peux remettre le couvert au moins dix fois –

Le black se déshabille, Manon le regarde faire et ce qu’elle voit la laisse bouche bée, elle est stupéfaite car l’homme à un sexe aux dimensions monstrueuses bien qu’il pende entre ses jambes et soit au repos .

– monsieur il ne va pas me mettre ça –

– si! c’est ce que je lui ai promis –

– il va me défoncer et me déchirer surtout sans préparation –

– je suis humain et j’ai pitié de toi. J’ai apporté ce qu’il faut –

Il vide le deuxième sac, en sort des godemichets de tailles bien différentes allant du petit jusqu’à l’énorme puis sort un tube de vaseline.

– Issa tu vas d’abord enduire sa chatte et son cul de vaseline, ensuite tu en feras autant sur chaque instrument avant de Erzurum Escort les enfoncer dans son corps. Elle a beau être une putain il faut éviter de l’abimer sinon elle ne servira plus à rien –

– d’accord monsieur Bernard –

Pendant que Manon très inquiète se prête au jeu présentant le mieux possible ses orifices le black fait ce qui lui est demandé, Bernard sort et prépare une caméra tout en gardant un appareil photo en bandoulière.

– Issa maintenant que tout le matériel est prêt tu vas commencer par le petit modèle. Tu le mets d’abord dans sa bouche puis sa moule et enfin son cul, tu fais comme-ci c’était ta bite –

– bien monsieur Bernard –

Manon s’allonge sur le lit et Issa introduit le premier gode dans sa bouche et le fait aller et venir l’enfonçant trop profondément dans la gorge. La putain s’étouffe et est prête à vomir, son corps bouge dans tous les sens.

– doucement Issa, n’enfonce pas l’engin si loin. Passe à la moule –

Le black obéit, introduit l’objet dans la chatte de Manon qui a bien écarté les cuisses et il la gode. Ensuite elle doit de mettre à genoux et creuser les reins avant que son cul soit pénétré par le godemichet.

Depuis le début Bernard n’arrête pas de prendre des photos ou de filmer et continuera jusqu’à ce que tout ce qu’il a imaginé soit devenu réalité.

Les godes de plus en plus gros se succèdent dans les trois orifices de Manon et les pénétrations deviennent de plus en plus difficiles quand arrivent les très gros pour ne pas dire énormes.

La putain a beau ouvrir le plus possible la bouche à se déboîter la mâchoire les deux derniers engins pénètrent difficilement, elle s’étrangle et s’étouffe.

Quand Issa les enfonce dans sa chatte elle gémit pendant qu’il force et que les chairs de la chatte sont repoussées pendant la pénétration et les va et vient des engins dans son corps durent plus longtemps.

Enfin c’est le tour de son anus d’être forcé et si des godes précédents et plus petits ont commencé à agrandir l’orifice ce n’est pas suffisant. Issa doit y aller doucement et appuyer sur les engins suivants et surtout le dernier pour qu’ils pénètrent peu à peu dans le fondement.

Manon râle et pousse des cris pendant que le dernier godemichet aux dimensions imposantes fait des aller retour dans son cul.

– c’est bien Issa, ça suffit. Elle est suffisamment ouverte, maintenant tu va te servir de ta bite –

– d’accord monsieur Bernard –

– je vais continuer à photographier et filmer, cela servira pour montrer à nos clients ce qu’elle est capable de supporter –

Manon regarde dans la direction du black et s’aperçoit qu’il bande et que son pénis qu’elle trouvait déjà énorme au repos a maintenant des dimensions qui lui font peur.

Bernard explique à Issa qu’outre les pénétrations il doit éjaculer dans les orifices mais également autour en se retirant assez vite.

Le black s’installe à califourchon sur Manon les fesses pratiquement posées sur les seins et présente sa queue devant sa bouche qu’elle ouvre le plus qu’elle peut ce qui n’est pas encore suffisant car il doit s’employer et utiliser le poids de son corps pour en faire pénétrer une petite partie de sa longueur.

Heureusement pour la prostituée, qui n’arrive plus à respirer et dont la mâchoire est trop sollicitée et douloureuse, l’homme a trop envie et son pénis tressaute puis le sperme commence à gicler d’abord dans sa gorge puis sur sa figure après qu’il soit sorti de sa cavité buccale.

Bernard qui s’est fait plaisir en prenant des photos et en enregistrant tend une serviette à Manon.

– essuie toi la putain, on va passer à ta moule pendant que ton étalon bande encore –

Issa s’allonge sur Manon qui écarte ses jambes au maximum, elle doit l’aider avec ses mains Erzurum Escort Bayan à positionner la verge, qui n’a pas perdu de son volume, contre l’orifice et quand il se sert du poids de son corps pour la faire pénétrer dans la chatte elle a le souffle coupé et râle pendant que le membre s’enfonce doucement en elle en forçant et écartant les chairs.

Quand le pénis bute au fond du vagin il en reste un bon morceau à l’extérieur. Les va et vient du membre commencent, les doigts de Manon se crispent dans les draps, elle a du mal à supporter les coulissements de l’énorme membre en elle et est très bruyante.

Trop enserré dans la grotte de la prostituée Issa ne résiste pas quand la jouissance arrive et si des jets de sperme frappent le fond du vagin il se retire vite arrosant aussi le ventre de la femme.

Le sexe de Manon d’où s’échappe le sperme est bien ouvert, son pubis et ses cuisses sont couvertes de semence. Tout cela fait le bonheur de Bernard pour ses photos et enregistrements, il ne cesse de répéter que c’est parfait pour donner envie à ses clients de sauter la putain.

Arrive le moment redouté par Manon, c’est son cul qui va être sollicité. Mais d’abord elle doit parfaire l’érection car Issa a un peu débandé.

Elle lèche et embrasse partout la queue ce qui lui prend quelques minutes vu la grosseur et la longueur puis elle suce surtout le gland tout en se servant de ses deux mains pour masturber le monstre.

Elle essaie bien de prendre la verge dans sa bouche mais ce n’est pas concluant.

Comme il bande correctement très rapidement elle doit se mettre à genoux, ce qu’elle fait tout en creusant les reins et mettant sa tête sur ses bras repliés posés sur les draps.

Après avoir un peu tâtonné Issa qui est à genoux derrière elle arrive à placer son énorme queue contre l’orifice annal déjà partiellement ouvert suite aux pénétrations par les godemichets.

Les mains agrippées aux hanches de la prostituée et s’aidant du poids de son corps il pousse, la queue enduite de vaseline pénètre difficilement dans le cul repoussant fortement les chairs. C’est douloureux pour la femme qui pousse des cris pendant que le membre s’enfonce dans son corps.

Conscient de la douleur que ressent la prostituée Le black s’immobilise et regarde dans la direction de Bernard. Impitoyable celui-ci lui donne l’ordre de continuer.

Issa reste sans bouger pendant un instant se demandant s’il doit désobéir aux ordres du directeur commercial puis il se dit que si celui-ci n’est pas satisfait il va se retrouver à la rue sans emploi et certainement dénoncé comme immigré clandestin.

Il commencer à faire bouger doucement son corps faisant aller et venir sa queue dans la fondement de Manon qui réagit toujours aussi bruyamment. Heureusement pour elle que le black arrive à jouir facilement surtout en étant enserré dans un fourreau trop étroit pour son pénis.

La queue tressaute dans la cul de Manon et si le sperme commence à y couler c’est surtout sur ses fesses qu’il se répand car l’homme a sorti précipitamment et sans douceur la verge de son fondement.

Après avoir filmé et pris encore quelques clichés Bernard est en extase devant l’anus de Manon très ouvert, béant et couvert de sperme tout comme ses fesses.

Le directeur dit que c’est bon pour lui, il a ce qu’il lui faut en photos et films.

– avec ça je vais pouvoir éditer un document destiné à ceux à qui je vais te proposer la putain et aussi créer une page sur internet dans le but de te louer comme prostituée à un bon tarif, je pense par exemple à mille cinq cents euros la nuit.

Ce qu’il envisage n’a pas d’effet sur Manon blindée par ce que lui et le DRH lui font subir.

– vous comptez me faire travailler vingt quatre heures sur vingt quatre monsieur Escort Erzurum

– oui! si je peux te trouver des clients pour le matin, d’autres pour l’après midi et encore d’autres pour la soirée ou de préférence la nuit –

– si vous réussissez je vais être très occupée monsieur et vous rapporter beaucoup d’argent. Qu’est ce que j’y gagne –

– du sperme et le plaisir de te faire sauter, c’est déjà bien pour une putain comme toi, tu ne trouves pas –

– si monsieur. Vous avez raison. Je suis totalement à votre service et vous pouvez faire de moi ce que vous voulez –

– c’est bien d’être obéissante. Ce n’et pas le tout car je dois m’en aller. Issa va maintenant prendre le plaisir que je lui ai promis, soit gentille avec lui –

– oui monsieur –

Bernard se déplace dans la chambre puis lève un bras, Manon comprend qu’il met en route la caméra et que son calvaire va continuer et empirer.

– la putain je te laisse avec Issa, amusez vous bien tous les deux –

Une fois que le directeur est sorti et que la porte de la chambre est refermée le black s’approche du lit.

– fais ce pourquoi tu es ici –

– vous êtes sure madame –

– mon nom est “la putain”, allonge toi à côté de moi –

Manon s’occupe de l’énorme pénis. Elle le caresse s’aidant de ses deux mains puis se penche dessus pour l’embrasser et le lécher avant de le masturber tout en essayant de lui faire une fellation mais comme elle a du mal à le prendre dans sa bouche elle s’occupe du gland qu’elle lèche, suce et aspire.

Comme le black bande de nouveau rapidement il se met sur elle et pénètre sa chatte puis fait aller et venir sa verge dans la chatte pendant qu’elle râle. Il ne se passe pas beaucoup de temps avant qu’il n’éjacule et arrose le vagin puis toujours en érection il recommence à lui défoncer la chatte ce qui dure plus longtemps avant qu’il ne se soulage de nouveau dans la vagin.

Comme il s’est retiré et allongé Manon s’en prend de nouveau au pénis avec ses mains et sa bouche, elle est étonnée car il ne lui faut pas trop de temps pour le remettre en érection.

Elle est désappointée car il lui demande de se mettre à genoux et elle sai qu’elle va souffrir.

S’il enfonce d’abord sa verge dans la chatte elle en sort rapidement et après avoir frotté entre les fesses elle se trouve maintenant contre l’orifice annal dans lequel elle s’enfonce un peu plus facilement que la première fois mais pas sans douleur pour la prostituée qui pousse des cris tout le temps qu’elle se fait sodomiser, elle est soulager quand elle ressent les tremblements de la queue dans son fondement pendant que le black s’y soulage.

C’est ensuite et pendant un moment, car Issa semble insatiable, une succession de remise en érection puis de pénétrations de la chatte et du cul.

En comptant les éjaculations lors des séances photos et films Issa a joui au moins dix fois quand conscient que Manon n’en peut plus de son énorme pénis et voyant dans quel état il a mis ses orifices et surtout celui anal, il décide que cela suffit.

Il se dirige vers la salle de bain pendant que Manon les yeux cernés et la figure fatiguée essaie de se remettre. C’est ensuite elle qui va se laver mais quand, en plus d’être douloureux, elle voit l’état de ses orifices et surtout de son anus très largement ouverts elle fond en larmes.

Elle se rhabille sans mettre de string pour ne pas augmenter la douleur car son sexe et son anus sont très sensibles et tant pis si des gens voient ses fesses et ses parties intimes pendant qu’elle regagne sa voiture tout en marchant les jambes un peu écartées et qu’elle a l’air de se déplacer comme un canard le ferait.

Même en utilisant certains produits il va lui falloir plusieurs jours pour se remettre, elle maudit les responsables de la société qui emploient son mari pour ce qu’ils lui font subir.

Ce qui s’est passé avec le black a été filmé, Manon se demande si ceux qui vont visionner seront séduits mais elle est sure que les pervers de tous bords seront intéressés et cela lui promet des futures souffrances.

Bir yanıt yazın

E-posta adresiniz yayınlanmayacak. Gerekli alanlar * ile işaretlenmişlerdir