La revanche de Fabien 04

Anissa Kate

Myriam était parti rejoindre son mari et son fils au ski et je dus donc attendre la fin des vacances pour assouvir ma terrible vengeance. J’arrivais le lundi matin au lycée et m’empressais de montrer les différentes vidéos que j’avait faites de Myriam se comportant comme la dernière des salopes à Carlos mais aussi à d’autres élèves. Avec un plaisir sadique, je montrais la dernière vidéo à plusieurs copains de Franck. Qui forcément s’empréssèrent de lui en parler. Il vint me voir entre deux intercours.

– Il paraît qu tu baises une MILF ? Toi ? Me lança t’il avec toujours ce ton méprisant.

– Oui, une vraie chienne qui en redemande à chaque fois. Lui repondis je, jubilant.

Et je lui montrait les différents films ou bien sur on ne voyait pas le visage de sa mère. Il sembla interressé. Je lui proposais d’organiser une soirée chez moi avec ma salope pour qu’il en profite.

Bien entendu, il accepta.

J’ai donc organisé une soirée des le vendredi soir. Sans en parler à Myriam bien sur. Je lui donnais simplement rendez vous chez moi.

Elle arriva pile à l’heure accompagnée de Malia que j’avais convié à ma petite soirée. Myriam porte une minijupe en cuir noir zippé sur le devant s’arrêtant à mi-cuisses qui découvre ses jambes gainées de bas gris. Elle porte des escarpins rouges vifs et un chemisier tellement transparent qu’il ne cache rien de son soutien-gorges noir laissant apparaître la pointe de ses seins. Elle porte un collier autour du cou et elle est tenue en laisse par Malia qui elle porte une tenue en cuir. Corset et pantalon.

Elle m’explique que Myriam se fait baiser réguliérement à chaque passage à la mairie soit par elle ou Rachid mais aussi d’autres employés de la mairie mis dans la confidence.

Je regarde Myriam qui honteuse baisse la tête.

Je lui explique qu’elle va être l’attraction de la soirée et être livrée à des copains à moi.

Affolée et horrifiée, elle demande combien ils seront et elle blêmit quand je lui réponds une dizaine…..

En effet, plusieurs élèves du lycée arrivèrent assez rapidement. Principalement des mecs mais aussi quelques filles qui voulaient voir une vraie salope de près. Certains qui connaissait la mère de Franck hallucinèrent en la reconnaissant. Très vite, la rumeur fit le tour du groupe que c’etait la daronne de Franck qui était la salope de Fabien.

Myriam fait le service apportant des collations à ces jeunes qui en profitent pour lui malaxer les seins à travers son chemisier et le sexe en troussant sa jupe. Très bursa escort vite, Malia décide de l’enlever et Myriam se retrouve en porte-jarretelles ce qui excite beaucoup les garçons qui n’ont vu des filles en porte-jarretelles que dans les films pornos.

C’est une tradition qui se perd….

Carlos arriva et vint vers moi. La fête battait son plein. La musique à fond n’empêchait pas d’entendre les cris désespérés de la mère de Franck. S’il pouvait voir sa chère maman à genoux en train de batailler ferme avec quatres garçons qui se disputait sa bouche tentant d’y enfoncer leurs membres gonflés à bloc. Myriam pompait des bites à la chaine et en branlait d’autres quand certains ne se frottait pas entre ses seins.

Carlos regarda sa montre et me dit que Franck ne devrait pas tarder à arriver. Pervers, j’avais donné une autre heure d’arrivée pour Franck afin qu’il arrive quand la « fête » serait déjà commencée depuis un moment. Le corps de Myriam tressaute sous les coups de boutoir d’un élève qui la tenant par sa laisse la pilonne pendant qu’elle suce la bite d’un autre élève.

Echevelée, haletante, madame Vallaury n’a plus rien de la bourgeoise distinguée. Empalée sur la bite de Carlos qui est assis sur le canapé, elle monte et descend sur son membre ses gros seins gigottant dans tous les sens. Debout sur le canapé, deux autres élèves de mon lycée se font pomper le dard pendant que devant elle, une jeune fille de bonne famille bon élève s’amuse à poser sur le clitoris de Myriam un vibromasseur qui avait été apporté par Malia….Arrachant des plaintes à Myriam.

Franck arriva à l’heure prévu et Carlos et moi nous nous précipitons pour l’acceuillir. Franck sourit en entendant les cris et les gémissements de Myriam.

– Vous avez commencé sans moi salauds Lança t’il à la cantonnade fanfaronnant comme d’habitude. Il ne compris pas les regards ironiques voir les rires qui lui répondirent.

Il s’approcha des cris. Plusieurs élèves en arc de cercle lui bouchent la vue.

Il les poussa et découvrit le spectacle…

Franck poussa un hurlement de désespoir sous les quolibets et les injures de ses camarades de lycée. Il découvrit sa mère, à quatre pattes, le corps secoué dans tous les sens par les coups de pines d’un de ses copains. Interloqué, il a du mal à reconnaître sa mère. Son visage est barbouillé de sperme ainsi que ses seins recouvert de foutre séché. Ses cheveux sont poisseux. Elle halète sous les coups de bites et elle gémit sans retenue. On lui enfonce dans görükle escort la bouche plusieurs bites qu’elle suce avec avidité. Elle est doigtée en même temps par une black qui semble avoir toute autorité sur elle.

Désespéré, il s’ecroula à terre en sanglotant….

Houspillé par les autres élèves, Franck fut assis sur une chaise et ligoté avec une corde. Malia défit son pantalon et son caleçon exhibant un sexe à demi-bandé. Ce qui fit hurler de rire l’assistance.

– Mais il bande en voyant que sa « môman » est une vraie salope s’exclama Malia en le branlant un peu ce qui fit que son sexe doubla de volume.

Les autre élèves était mort de rire et beaucoups prenaient des photos de la déchéance de Franck et de sa mère. Myriam qui a réalisé que son fils était la et qu’il avait decouvert qu’elle était avili pour toujours nous supliait de le laisser partir (quand elle pouvait parler et qu’elle n’avait pas une ou deux queues dans la bouche)

Quand à moi, je savourais pleinement ma vengeance.

Franck fut contraint d’assister impuissant au gang-bang de sa mère. Myriam se fait baiser comme une chienne devant lui. Il la voit lêcher des chattes, se faire doigter par des filles et baiser par des garçons dans toutes le positions. A quatre pattes, allongée, à genoux, debout en équilibre sur ses talons aiguilles positionnée devant lui ou il peut voir le visage ravagée de plaisir de sa mère qui bave sur lui en hurlant sa jouissance.

L’ultime humiliation fut quand on obligea Myriam a sucer la propre bite de son fils qui bandait tellement qu’il en avait mal.

Myriam protesta et se débattie. Il fallu lui claquer le cul à plusieurs reprises pour qu’elle obéisse.

Elle prit la bite dans sa bouche et commença sa fellation. Tout le monde filme la scène en ricanant. La mère de Franck lui suce la queue, lui titillant le gland avec sa langue, salivant dessus, léchant les couilles puis remontant sur la hampe.

Je me positionne derrière elle et en regardant Franck droit dans les yeux je forcais son trou du cul. L’enculant sans ménagement. Myriam poussa un hurlement qui se répercuta dans tout le salon. Les yeux exorbités, elle halète sous l’infamante intromission. Mes mains crochées sur ses hanches, je commence un lent va et vient puis j’accélère de plus en plus vite sous les « hourras » de l’assistance. Je la défonce violement maintenant. Ma bite coulisse de mieux en mieux dans son cul. Mon ventre vient claquer contre ses fesses.

Myriam secoue la tête dans tous les bursa escort bayan sens, se mordant les lèvres sous le regard horrifié de son fils. Elle gémit, halète, grogne…D’elle même, elle posa ses doigts sur son clitoris se branlant vigoureusement se procurant rapidement un orgasme qui la fit hurler et la laissa pantelante. N’y tenant plus, Franck éjacula sur le visage de sa mère l’aspergeant de foutre…..Je le rejoignis mélangeant mon sperme au sien….

Franck, totalement nu, fut emmené au milieu du salon contraint de se masturber devant tout le monde pendant que sa mère, empalée sur une bite, enculée par une autre et en suçant plusieurs autres gueulait à pleins poumons. Plusieurs jeunes se branlaient et éjaculaient sur le visage de Myriam totalement recouvert de sperme. Les filles « jouaient » avec Franck, le masturbant sans l’autoriser à jouir. Lui fouettant le cul avec un martinet et l’obligeant à lécher leur mouille pendant que Malia lui enfonçait son index dans son trou du cul.

Malia considérant qu’on avait bien préparé Franck celui ci fut positionné à quatre pattes devant sa maman qui se faisait enculer par Carlos. Equipée d’un gode-ceinture, Malia força le rectum de Franck qui poussa un hurlement. Sa mère nous supplia d’arréter mais Carlos la besognait tellement fort qu’elle eu un orgasme qui la fit hurler.

Mère et fils halétent et cris sous les coups de reins de leurs tourmenteurs qui les défoncent sans s’arrêter pendant des heures. Gémissants, suppliants, implorants….

Madame Vallaury se frotta le clitoris pour jouir encore pendant qu’on l’enculait et son fils fit la même chose se masturbant de sa main droite et éjaculant par terre en criant à Malia qu’elle continue….

Malia, encore plus perverse que moi, obligea ensuite la mère et le fils a venir nettoyer le sol en léchant le foutre étalé par terre……

Après cette soirée d’une perversité sans nom, tout changea pour moi au lycée. Je ne fus plus considéré comme un looser mais comme le plus beau parti du lycée. Le filles se battaient presque pour sortir avec moi et Carlos en profitait aussi. Ce fut pour Franck que tout changea. Il devint la lopette du lycée. Se retrouvant souvent au toilettes ou il devait lécher la chatte des filles après qu’elles ai été aux toilettes ou suçer certains garçons qui appréciaient de lui éjaculer sur son visage.

Madame Vallaury est devenue la pute du lycée. Tout les soirs, elle doit venir chercher son rejeton dans sa Mercedes et les élèves en profitent pour la baiser….J’organise régulièrement des soirées ou Myriam et son fils sont baisés et défoncés par des élèves en rut.

Myriam sert aussi de vide-couilles aux agents de la mairie…

J’étais vengé…..

FIN….Ou pas….Peut être bien que Myriam et son fils reviendront….

Bir yanıt yazın

E-posta adresiniz yayınlanmayacak. Gerekli alanlar * ile işaretlenmişlerdir